Voir les photos (3)

Abbatiale Saint-Ouen

Edifices religieux, Abbaye, Gothique, Roman à Rouen
  • Ses proportions élancées et imposantes en font l’un des exemples majeurs de l’art gothique rayonnant. L’abbatiale présente des proportions hors norme : 137 mètres de longueur, 33 mètres de hauteur sous voûtes et une tour de croisée culminant à 80 mètres ! Alors que sa construction s’est étalée sur près de deux siècles, l’église offre une unicité architecturale exceptionnelle. Elle a été dessinée par un architecte du XIVe siècle et respectée par ses successeurs.
    Cet édifice majestueux était...
    Ses proportions élancées et imposantes en font l’un des exemples majeurs de l’art gothique rayonnant. L’abbatiale présente des proportions hors norme : 137 mètres de longueur, 33 mètres de hauteur sous voûtes et une tour de croisée culminant à 80 mètres ! Alors que sa construction s’est étalée sur près de deux siècles, l’église offre une unicité architecturale exceptionnelle. Elle a été dessinée par un architecte du XIVe siècle et respectée par ses successeurs.
    Cet édifice majestueux était l’église principale et jadis réservée aux moines de l’ancienne abbaye de Saint-Ouen, l'un des plus puissants monastères bénédictins de Normandie entre les XIVe et XVIe siècles. L'actuel hôtel de ville, qui s'y adosse, a été élevé dans l'ancien dortoir des moines de cette abbaye.
    Une fois le portail des Marmousets franchi, c’est une impression de lumière et de couleurs chatoyantes qui vous envahit. L’intérieur de l’abbatiale est inondé par la lumière des vitraux dont la collection, allant du XIVe au XXe siècle, est exceptionnelle. L’abbatiale ne possède pas moins de 80 verrières réparties sur 1523m2 !

    La charpente est aussi unique. De structure médiévale et en chêne parfaitement préservée, elle est considérée comme la dernière grande « forêt » de France, depuis l’incendie de Notre-Dame de Paris en 2019. Autre trésor du lieu : son grand orgue, le dernier construit par Cavaillé-Coll. Il possède quatre claviers et un pédalier, soixante-quatre jeux et trois mille neuf cent quatorze tuyaux et figure parmi les orgues les plus enregistrés au monde.

    Restauration de la rose du transept sud :
    Cette verrière, large de 8,50m et réalisée entre 1467 et 1483, fait l’objet du plus important chantier de restauration de monument historique porté par la Ville de Rouen. Les mécènes sont nombreux et d’horizons variés. Il s’agit, pour une durée de 4 ans, de restaurer ces vitraux d’une grande qualité artistique. Ils sont ornés d’un Arbre de Jessé, schématisation de l’arbre généalogique de la Vierge Marie et Jésus. Des visites autour du chantier sont organisées avant de pouvoir profiter pleinement de l’éclat retrouvé de la rose.
  • Accès
    • Transport en commun  :  Bus F1, F2 et F7 arrêt Hôtel de Ville
    • Transport en commun  :  Bus 11, 15, 20, 22 arrêt Hôtel de Ville
Prestations
  • Activités
    • Expositions temporaires
  • Tarifs
  • Gratuit pour tous
Ouvertures
  • Du 2 janvier 2024
    au 31 décembre 2024
  • Mardi
    10:00 - 12:00
    14:00 - 17:00
  • Mercredi
    10:00 - 12:00
    14:00 - 17:00
  • Jeudi
    10:00 - 12:00
    14:00 - 17:00
  • Samedi
    10:00 - 12:00
    14:00 - 17:00
  • Dimanche
    10:00 - 12:00
    14:00 - 17:00
  • * Du 1er avril au 31 octobre : de 10h à 12h et 14h à 18h, les mardis, mercredis, jeudis, samedis et dimanches. Du 1er novembre au 31 mars : de 10h à 12h et 14h à 17h, les mardis, mercredis, jeudis, samedis et dimanches. Fermeture : lundi et vendredi, 25 décembre et 1er janvier.
Fermer