Les bureaux et points d’information touristique

Rouen
Musée des Beaux-Arts - Esplanade Marcel Duchamp
CS 30666 76008 Rouen
Tél : +33(0)2 32 08 32 40
Bureau de change :36, rue du Bac +33(0)2 35 89 48 60
Email : accueil@rouentourisme.com

Elbeuf
7 cours Gambetta
76500 Elbeuf
Tél : + 33(0)2 32 96 30 40
Email : lafabrique@metropole-rouen-normandie.fr

Jumièges
Rue Guillaume le Conquérant
76480 Jumièges
Tél : + 33 (0)2 35 37 28 97
Email : jumieges@rouentourisme.com

Duclair
Mairie
Place du Général de Gaulle
76 480 Duclair
Tél : + 33(0)2 35 05 91 50

En savoir plus sur les horaires d'ouverture

AA MRN 22 04 27 Moulineaux Chateau Robert Le Diable© 0170 (1)(1)

La légende de
Robert le Diable

L’une des légendes les plus mystérieuses de l’Histoire normande est celle de Robert le Diable. Personnage normand célèbre, son château situé entre Rouen et Caen témoigne encore de son importance et des interrogations qui l’entourent.

Robert le Diable, la légende normande

Aujourd’hui, le nom de Robert résonne dans les oreilles des visiteurs passant à proximité de Rouen et croisant son château en vallée de Seine. Mais qui était Robert le Diable ? D’après la légende née au XIIe siècle, Robert est le fils du Duc Aubert et de la duchesse Indre. Le surnom de « Diable » provient de sa conception même, sa mère n’arrivant pas à avoir d’enfant, demanda au diable de l’aider. 

Cette parenté diabolique eut pour conséquence de rendre Robert coléreux, violent et cruel dès son plus jeune âge. Alors que son père le fit chevalier, il prit alors la tête d’une bande de brigands qui terrorisait la campagne normande.

Se rendant compte de sa violence et de sa méchanceté, Robert en chercha la cause et découvrit le mystère de sa naissance. Il se rendit alors à Rome afin de rencontrer le pape puis de se confesser à un ermite qui lui demanda de faire vœu de silence et de disputer sa nourriture aux chiens comme pénitence.

Suite à cet épisode, Robert est recueilli par l’empereur de Rome. À l’époque, des pillards terrorisaient Rome, mais personne n’osait les combattre. Robert le Diable les affronta alors, seul et dissimulé sous une armure blanche. L’empereur promit alors la main de sa fille à ce valeureux chevalier.

Bien que l’ermite l’ait délivré de sa pénitence, Robert refusa d’épouser la princesse et vécut en ermite jusqu’à la fin de ses jours.

Le château de Robert le Diable

Situées sur les hauteurs de Moulineaux, à proximité de Rouen, les ruines du château de Robert le Diable sont visibles depuis l’autoroute A13 reliant Paris aux plages normandes.

Ce monument fait l’objet de nombreuses interprétations. Certains l’attribuent à Rollon, également prénommé Robert, d’autres à Robert le Magnifique ou encore à son petit-fils Robert Courteheuse. 

Les premiers écrits mentionnant la forteresse de Moulineaux datent de 1180. Jean sans Terre effectue plusieurs séjours à Moulineaux entre 1199 et 1204 et divers écrits témoignent de travaux de mise en défense et à l’entretien d’une garnison. La forteresse fut démantelée au moment de la conquête de la Normandie par Philippe Auguste, puis totalement rasée lors de la guerre de Cent Ans afin d’éviter son occupation par l’armée anglaise.

Les vestiges ont été achetés en 1903 par un industriel qui a confié le chantier de restauration à l’architecte Lucien Lefort. C’est ce dernier qui a donné à l’ensemble sa physionomie actuelle, avec pour idée de restituer des ruines d’une hypothétique forteresse.

De nouveau laissé à l’abandon, le monument a été rénové une seconde fois sous la forme d’un chantier d’insertion à partir de 2009. Aujourd’hui, le château de Robert le Diable accueille tous les ans des grands évènements festifs et ses abords sont accessibles toute l’année aux visiteurs férus de promenades.

Les Fantômes du Château
de Robert le Diable

Un Explor Games® créé spécialement pour le lieu, permet de découvrir ce château, cher au cœur, des normands de façon ludique et amusante : les Fantômes du Château de Robert le diable.

Grâce à ce jeu d’exploration, le public découvre, tablette en main, le château, son parc, ses douves et sa cour intérieure. Dans un scénario inédit, en famille ou entre amis, les visiteurs doivent relever de nombreux défis pour lever le voile sur les phénomènes étranges dont le lieu est témoin. Ce jeu plonge petits et grands dans l’histoire de cette forteresse normande et surtout dans la légende du sanguinaire Robert le diable.

Informations pratiques : 

Chaque samedi et dimanche dès l’été 2023

– De 2 à 5 joueurs (recommandé) par tablette
– Durée : 1h30
– Tout public

Tarif : 25€ par tablette

Réservation sur : www.chateauderobertlediable.fr ou à l’accueil de l’Historial Jeanne d’Arc.

Inscrivez-vous pour recevoir notre actualité