Flamme Olympique JO 2024Flamme Olympique JO 2024
©Flamme Olympique JO 2024|Alain Jocard

Les Jeux Olympiques 2024 en Normandie

Découvrez le parcours de la flamme olympique à Rouen et Jumièges ! Les jeux olympiques 2024, officiellement appelés jeux de la XXIIIe olympiade seront célébrés du 26 juillet au 11 août et seront suivis par les jeux paralympiques du 28 août au 08 septembre 2024. C’est la troisième fois de son histoire avec 28 sports olympiques et 22 sports paralympiques que Paris les accueillera. Ils se dérouleront majoritairement dans la capitale et en Île-de-France.

Rouen et Jumièges

villes étapes de la flamme olympique

Le premier convoi, le vendredi 5 juillet 2024, mettra en valeur les villes traversées : Rouen, Dieppe et Yvetot pour finir au Havre où une cérémonie festive de clôture est prévue. À Rouen, le parcours de la flamme débutera à l’Hôtel du Département puis passera devant la cathédrale Notre-Dame et le Gros-Horloge.

Un second convoi dit « agile » avec un dispositif allégé mettra en lumière trois autres sites : l’Abbaye de Jumièges, le château de Mirville près de Bolbec et les falaises d’Etretat. Ces trois sites, emblématiques de la Seine-Maritime mettent en avant l’histoire de l’olympisme. Le fondateur des Jeux, le baron Pierre de Coubertin a passé toute sa jeunesse au château de Mirville et c’est dans ce lieu-même qu’il rédigea la charte des jeux olympiques en 1898.

Le parcours

de la flamme olympique

Le parcours détaillé du passage de la flamme olympique le 5 juillet :

Départ : 8H19 – Cours Clémenceau

Rue Lafayette, rue d’Elbeuf, rue Marie Duboccage, rue Pierre Renaudel, rue du Cours, rue Ledru Rollin, rue Desmousseaux, rue du Prieuré, rue Henri II Plantagenêt, avenue de Grammont, rue David Ferrand, rue du Mail, rue Malouet, place Carnot, avenue Champlain, quai Jean Moulin, pont Boieldieu, rue Grand Pont, place de la Cathédrale, rue du Gros-Horloge, rue Jeanne d’Arc, rue Jean Lecanuet

Arrivée : 9H38 – Place du Général de Gaulle – parvis de l’Hôtel
de ville

À noter : l’ensemble de ces rues sera interdit au stationnement dès le mardi 2 juillet à 10H et bloqué à la circulation dès 7H, le jour du passage de la flamme. A ces rues, le 5 juillet, seront interdites au stationnement, et à la circulation, les rues du Général Leclerc (portion Grand Pont/Jeanne d’Arc), Jeanne d’Arc (portion Général Leclerc/Lecanuet) ainsi que la rue Louis Ricard jusqu’à la portion rue Bourg l’Abbé.

La Normandie

base arrière pour la préparation des athlètes

Même si la Normandie et la métropole rouennaise n’accueilleront pas d’épreuves, elles s’apprêtent à recevoir les visiteurs et mettent à disposition leurs infrastructures sportives pour soutenir cet évènement grandiose. Cette occasion est unique pour mettre en valeur la Normandie. Plus de 500 collectivités labellisées Terre de Jeux 2024 ont candidaté pour être référencées comme Centre de Préparation aux Jeux (CPJ). En effet, avec la proximité immédiate de Paris, un climat tempéré idéal pour l’acclimatation des athlètes et un environnement propice à leur sécurité, la Normandie présente toutes les caractéristiques nécessaires pour postuler. Les CPJ répondent à des caractéristiques techniques précises concernant les équipements sportifs et les services d’accueil : hébergements, restauration, transport, sécurité, etc…

 

Deux événements phares au Kindarena avec les fédérations françaises de basket-ball et de handball

Du 28 juin au 3 juillet 2024, l’équipe de France masculine de basket, en présence de tous ses joueurs évoluant en NBA (dont Victor Wembanyama), débutera sa préparation aux Jeux Olympiques au Kindarena, labellisé « centre de préparation ». Des animations spécifiques seront proposées par la Métropole Rouen Normandie tout au long de la semaine et un match officiel de préparation face à l’équipe de Turquie clôturera ce stage.

« L’Incroyable Tournée », du 23 au 25 mai sur le parvis du Kindarena : il s’agit d’une tournée itinérante proposant un village de handball offrant de multiples animations (babyhand, handfit, handfauteuil et hand à 4) et stands partenaires autour du handball et de sa diversité de pratiques.

Rouen, Terre de Jeux 2024
S’appuyant sur l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques, la Ville de Rouen a renforcé sa politique évènementielle sportive sur le territoire rouennais avec notamment la mise en place de villages « Terre de Jeux » ; le prochain sera installé dans le parc Grammont le 25 mai (à Saint-Sever le 15 juin et rue Jeanne d’Arc, le 23 juin).

16 équipements sélectionnés

sur la métropole rouennaise

Un avis favorable a donc été donné suite à ces candidatures et parmi les équipements homologués, le Kindarena à Rouen (épreuves de basketball, basketball fauteuil, handball), la salle de boxe Bougeard à Canteleu, le complexe sportif du chêneà Leu pour le football, etc… Ce sont au total 16 équipements des communes de Sotteville-lès-Rouen, Petit-Quevilly, Petit-Couronne, Rouen, Grand-Quevilly, Maromme et Canteleu qui ont été sélectionnés. Les différentes délégations pourront choisir parmi cette liste, les équipements qui accueilleront leurs athlètes en fonction de leurs besoins. Une trentaine d’équipes s’entrainera en Normandie !

L’équipe de France jouera un match de préparation contre la Turquie le 3 juillet au Kindarena, la billetterie est déjà ouverte !

Un message d’amitié et de paix

entre les peuples

Le relais de la flamme est une étape incontournable pour annoncer le commencement des jeux, elle transmet un message d’amitié et de paix entre les peuples. C’est en Grèce que celle-ci sera allumée le 16 avril 2024 dans le sanctuaire d’Olympie selon la tradition antique à l’aide des rayons du soleil grâce à un miroir parabolique. Elle arrivera ensuite à Marseille le 8 mai 2024 à bord du Belem, bateau officiel du relais, pour commencer son périple à travers la France durant 68 jours. Elle défilera à travers plus de 400 villes en France et ne s’éteindra que lors de la cérémonie de clôture des jeux. 20 relayeurs sont prévus pour chaque ville traversée, six porteurs officiels, tous accompagnés techniquement par un cortège de 300 personnes.

 

La flamme paralympique sera également accueillie à Rouen le 25 août. Comme une évidence pour Rouen et la Métropole Rouen Normandie, qui possèdent le label « Terre de Jeux » et ont fait de l’accès aux sports pour toutes et tous une priorité.

Une torche éco-responsable

Made In Normandie

C’est également en Normandie que plus de 2 000 torches des Jeux olympiques seront fabriquées par l’entreprise Guy Degrenne en lien avec ArcelorMittal à Vire dans le Calvados. Les flammes ont été fabriquées à partir de morceaux de voitures ou d’anciens lave-vaisselles refondus permettant d’obtenir une feuille d’acier de 0,7 mm d’épaisseur qui est ensuite découpée. Contrairement au JO précédents où plus de 15 000 torches avaient été fabriquées, celles-ci seront démontables et lavables.


Top 10 des destinations bon marché

Pour cette occasion, La Normandie se distingue également en termes de logements puisque le Lonely Planet l’a classé dans le top 10 des destinations bon marché pour échapper à la frénésie parisienne des jeux. À seulement 1h30 de Paris en train, Rouen est la ville idéale pour vivre les jeux en toute tranquillité.

La Grande Randonnée

vers Paris

Enfin, parmi les grands évènements qui auront lieu à l’occasion des Jeux olympiques et Paralympiques de Paris 2024, la Fédération Française de la randonnée Pédestre labellisée Terre de jeux organise du 11 janvier au 12 mai 2024 « la grande randonnée vers Paris ». L’objectif est de faire rayonner l’ensemble des randonneurs du territoire vers Paris sur 560 étapes et plus de 10 000 km. Chaque région sera représentée par des ambassadeurs qui feront tout ou partie de l’itinéraire jusqu’à Paris. L’objectif est d’associer différents publics à l’itinérance, organiser des animations dans les villes étapes, participer au rayonnement des JOP dans le cadre des actions Terre de Jeux et inviter l’Outre-Mer et les pays frontaliers à participer à l’itinérance. En Seine-Maritime, le départ se fera le mardi 16 avril sur le GR©2 en 8 étapes avec une arrivée le mardi 23 avril à Les Authieux-du-Port-Saint-Ouen. Ces randonnées seront ouvertes à tous les pratiquants aguerris (dénivelé total de 2 959 m) et équipés qu’ils soient licenciés ou non à la FFRandonnée.

Fermer